thumbnail of laletr236_V1

Nouvelles élections des CSE
Grand Ouest et Sud Ouest :
l’occasion d’une recomposition du
paysage syndical dans l’UES Gfi !

Le 31 mai 2019

 

Tous les salariés de Gfi Informatique Grand-Ouest et Sud Ouest sont de nouveau appelés à voter pour élire leurs représentants dans les CSE.

C’est une opération d’envergure car un peu plus de 2300 salariés sont concernés, soit près de 25% de l’effectif de l’UES et 28% des sièges sont à pourvoir (74 sur 268 au total)

Mais au-delà de ces éléments factuels, la présente opération pourrait modifier le paysage syndical de l’UES pour les 4 années à venir.

En effet, le 1er tour des élections sert aussi de mesure de représentativité des Organisations Syndicales via le nombre de suffrages recueillis sur leurs listes pour l’élection des Titulaires.

C’est un point très important car les Ordonnances Macron ont aussi modifié les règles de la négociation (Direction / Organisations syndicales) dans les entreprises : désormais un accord ne peut être mis en place que s’il est signé par une ou des organisations syndicales ensemble majoritaires.

Depuis un certain nombre d’années SUD, devenu récemment SOLIDAIRES, détenait une représentativité élevée qui suffisait à faire la pluie et le beau temps (plutôt la pluie d’ailleurs) en matière de négociations dans l’entreprise.

Mais les présentes élections ont attesté sa chute de plus de 7 points ce qui est considérable. Les masques sont tombés (cf page 7/10) : les salariés ouvrent les yeux sur la réalité.

Dans le même contexte, la représentativité de la CFE-CGC a augmenté de près de 2 points au niveau global de l’UES, avec des résultats variés selon les établissements.

Cette tendance de fond traduit la marque de confiance des salariés envers nos équipes, fruit d’un inlassable travail de terrain, patiemment réalisé dans l’ombre au plus près de leurs réalités, avec l’appui sans faille de notre puissante structure syndicale. Les nombreux succès engrangés (mais pas médiatisés !) démontrent que nous sommes sur la bonne voie !

Notre Organisation syndicale se montre ferme dans ses prises de positions, mais toujours à la recherche du meilleur compromis qui permettrait de faire évoluer le statut social des salariés.

La tâche est difficile et nous espérons votre soutien massif à l’occasion des présentes élections pour renforcer notre poids syndical et donc notre crédibilité dans les phases de négociation avec la Direction.

D’ici 2023, elles seront nombreuses et cruciales, parfois porteuses de lourdes conséquences sociales. Nous serons votre seul rempart pour empêcher les décisions arbitraires.

 

 

Rejoignez l'équipe CFE-CGC du Groupe Gfi !