Flash info n°49

Les inquiétudes CFE-CGC sur la réforme du code du travail et la disparition du CHSCT

NON à la disparition du CHSCT !

OUI à une prévention efficace !

Le projet de réforme du Code du travail prévoit de fusionner les instances représentatives du personnel : délégués du personnel (DP), comité d’entreprise (CE) et comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). De quoi chambouler et fragiliser les règles du dialogue social en entreprise. Car chaque instance occupe à cette heure une place bien définie, avec ses propres prérogatives et expertises au service des salariés.

 

La CFE-CGC en appelle à la vigilance et à l’action de tous les salariés et de leurs représentants du personnel,  pour le maintien d’une prévention efficace !

Chaque jour, le CHSCT agit pour protéger la santé des salariés : exemple !

(Flash info CFE-CGC du 7 juillet 2017)

Ils sont 52, mais qu’importe leur nombre, la Direction de Gfi Progiciels avait « juste » oublié que le propriétaire des locaux (2 quai du Commerce à Lyon 07) où l’équipe est installée, le tout puissant EIFFAGE, s’apprêtait à restructurer totalement le bâtiment : marteaux-piqueurs, tronçonneuses, abattage de cloisons et évacuation de gravats divers, encombrants et parfois coupants.

Cerise sur le gâteau : une opération de désamiantage de plusieurs semaines (enlèvement des joints amiantés au niveau de certains vitrages) était prévue à partir du 3 juillet !

Alerté par des salariés vigilants, le CHSCT a activé tous les leviers prévus par le Code du Travail : déclenchement d’une alerte pour risque grave et imminent, intervention du Médecin du travail et de l’Inspecteur du travail.

Cette mobilisation a poussé la Direction, qui jusqu’alors, n’en avait nullement exprimé la moindre intention, à intervenir auprès d’EIFFAGE, qui, acculé, a ajourné les opérations de désamiantage tant que les salariés seraient encore dans l’immeuble mais a aussi stoppé le chantier général.

Le pire a été évité de justesse et les salariés auront 6 semaines de répit. Leur déménagement dans le nouveau bâtiment « Gfi All in One Software in LYON 1 » sera accéléré: il est prévu pour le 26 août.

En l’absence de CHSCT, il ne fait pas de doute que le désamiantage prévu à partir du 3 juillet serait en cours ! La Direction faisant toute confiance à l’expérience d’EIFFAGE dans ce domaine (« ce sont des spécialistes et professionnels reconnus, ma bonne dame ! »). Alors que le plan de confinement supposé « protéger » les salariés ne résistait pas à une analyse simplement frappée au coin du bon sens !

1 « Le Trangram » 22 Boulevard des Tchécoslovaques, Lyon 07

Intelligence artificielle : l’éthique, à la croisée des RH et du Big Data

La direction confédérale de la CFE-CGC organise une table ronde intitulée : “Intelligence artificielle : l’éthique, à la croisée des RH et du BIG DATA” le mercredi 14 juin 2017 de 18H00 à 20H00 à la Cité des Sciences et de l’Industrie, Espace Louis Armand à Paris à  partir de 20H30 accès privé à l’exposition “Terra Data, nos vies à l’ère du numérique”.

De plus en plus d’entreprises font appel au big data pour recruter leurs collaborateurs. Si cette technologie permet de traiter des données en grand nombre, d’assurer une certaine objectivité de l’évaluation, voire de faire évoluer les process de recrutement, elle n’est pas pour autant exempte de dangers. Quid de l’éthique et de l’humain dans les ressources humaines du futur ?

François Hommeril sur France Info le 6 juin 2017 : "la CFE-CGC est contre la loi travail"

Le MAG360