Il vous reste :

2019/07/04 14:00:00

pour voter CFE-CGC 

thumbnail of laletr237_V2

Nouvelles élections des CSE
Grand Ouest et Sud Ouest :
le dernier tour !

Le 30 juin 2019


Mots-Clés
 : Gfi – CFE-CGC – CSE – Résultats Elections UES – Participation  – Mutuelle Santé – Rhône-Alpes – FCPE – Burnout – Agenda – Contacts

Représentativité

C’est la mesure d’audience des syndicats de l’entreprise, pour chaque cycle d’élections professionnelles (2019 – 2023 pour l’UES Gfi).

Un syndicat doit franchir le seuil de 10% du total des voix du 1er tour de toutes les élections CSE titulaires pour être représentatif donc siéger à la table des négociations, là où se jouent les évolutions sociales dans l’entreprise.

Représentativité de la CFE-CGC, au 18/06/19 issue des du 1er tour des élections Titulaires des CSE :

IDF : 20,3%

Est : 10,4%

Auvergne-Rhône

Alpes : 13,6%

Sud-Ouest : 4,5%

Méditerranée : 6,8%

Nord : 8,4%

Grand-Ouest : 8,5%

Gfi Progiciels : 35,0%

Au niveau UES :

CFE-CGC : 16,51%

CFDT : 30,79%

CFTC : 15,18%

SOLIDAIRES : 37,51%

La CFE-CGC confirme sa 3ème place dans l’UES

 

Le marathon des élections des 8 CSE dans l’UES Gfi touche à sa fin !

Le dernier tour, du 28 juin au 4 juillet 14H00, permettra l’élection des membres des CSE Grand

Ouest et Sud Ouest. Après quoi la représentation du personnel sera définitivement en place jusqu’en

2023 pour un mandat de 4 ans.

L’opération globale aura duré plus d’un an, depuis les premières discussions portant sur le nombre de CSE dans l’UES (finalement 8) jusqu’aux récents jugements du Tribunal d’instance de Saint Ouen.

Rien ne nous aura été épargné. Depuis l’incident majeur du système de vote électronique tombant en blackout le dernier jour du scrutin, jusqu’aux attaques perfides de Solidaires voulant à tout prix et par tous moyens, éliminer des élus CFE-CGC et CFTC en Rhône-Alpes et en Méditerranée, révélant par cette démarche son profond sectarisme.

Ces longs mois ponctués de multiples péripéties auront servi de révélateur amenant la CFE-CGC avec la CFDT et la CFTC à un dialogue intensif et positif, en raison des nouvelles règles de la négociation collectives. En effet, un accord d’entreprise ne peut entrer en application que s’il recueille la signature d’organisations syndicales majoritaires (auparavant, il suffisait de 30%). Cela change tout ! On le comprend aisément en observant les poids relatifs des organisations syndicales représentatives dans l’UES (voir ci contre)

Les campagnes électorales nous auront fait parcourir des milliers de km et rencontrer des centaines de salariés : nos équipes sont désormais connues partout et nous poursuivrons ce travail de terrain tout au long des mois et années à venir. En effet, rien ne pourra jamais remplacer les échanges et contacts directs entre les individus. Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire accroire, les

réseaux sociaux ne peuvent pas tout !

La mise en place des CSE nous aura fait percevoir très rapidement combien nous avons déjà perdu, par rapport aux 3 instances spécialisées (CE, DP et CHSCT) en maîtrise d’informations fondamentales : données économiques, données de formation, données relatives à la santé des salariés, à l’application du Code du travail, de la convention collective et des accords d’entreprise…. Il

faudra beaucoup d’énergie et de temps pour remonter cette pente et retrouver un niveau d’information satisfaisant. Nous nous y attellerons !

Dans l’immédiat, et pour une dernière fois, nous comptons sur votre mobilisation pour élire nos candidats dans les CSE Grand Ouest et Sud Ouest !

Rejoignez l'équipe CFE-CGC du Groupe Gfi !