thumbnail of CFE CGC 12 2019

Retraites : une réforme inutile et dangereuse !

Le 30 novembre 2019


Mots-Clés
 : Gfi – CFE-CGC – Retraites – Encadrement – AGIRC-ARCCO – NAO – Agenda – Contacts

Sans entrer dans les détails d’un projet qui reste volontairement flou, du fait de la méthode privilégiée par le gouvernement à savoir : une étrange «concertation» avec les organisations syndicales, où ces dernières ne savent jamais quels points restent ouverts ou quels autres sont bouclés, le sujet des retraites mérite qu’on s’y attarde car il suggère un changement de paradigme essentiel qui fait de la lutte contre la réforme des retraites, la mère de toutes les batailles !

Le problème le plus important est le problème systémique car le gouvernement veut imposer un système universel.

A contrario, la CFE-CGC affirme qu’il s’agit d’une réforme inutile et dangereuse !

Le système des retraites est complexe et associe plusieurs types de régimes : les partenaires sociaux qui en assurent la gouvernance n’ont pas démérité ces dernières années, car ils ont été capables, en toute responsabilité, de le faire évoluer pour l’adapter aux conjonctures économiques et démographiques.

Dans le nouveau système les partenaires sociaux seront expulsés de sa gouvernance : le gouvernement aura donc la main sur les 325 Milliards d’euros de pensions (14% du PIB) qui deviendront une annexe du budget de l’Etat. L’ajustement du montant des pensions sera voté chaque année par l’Assemblée Nationale : la baisse systémique de toutes les pensions est clairement annoncée, ce qui entraînera pour une grande majorité de travailleurs, une précarité massive.

Bien entendu, la réforme est nécessaire en permanence pour ajuster les paramètres aux « cohortes démographique » : c’est ainsi que les régimes complémentaires ARRCO et AGIRC ont été mis en déséquilibre positif pour accumuler des réserves afin de faire face à « l’épuisement de la génération du baby-boom ». Le COR (Conseil d’Orientation des Retraites) confirme d’ailleurs que le poids des retraites dans le PIB va baisser naturellement.

Depuis 20 ans, il y a eu 5 réformes structurantes initiées par des conjonctures économiques qui venaient soudainement grever les systèmes de retraites : les partenaires sociaux ont adapté les paramètres afin de maintenir un niveau de réserves suffisant pour s’adapter aux évolutions. Le système n’est pas en péril, il faut simplement continuer de l’adapter et tout a été prévu pour faire face aux évolutions de dépenses.

En revanche, ce sont les ressources qui sont manquantes car l’État n’a pas tenu ses engagements notamment sur le provisionnement des pensions dans le public et sur les dégrèvements de cotisations qu’il ne compense plus.

Derrière le slogan « 1€ cotisé vaut un 1€ de retraite » se cache en réalité un enjeu systémique qui concerne toute la population : le système de retraite devient essentiellement contributif (alignement des pensions sur les cotisations versées), donc individualiste, « le chacun pour soi », reléguant la solidarité à une portion congrue. Du système actuel qui garantit un taux de remplacement on passera, par le système à points, à une pension dont on découvrira le montant au moment de la retraite !

De surcroît, comme elle sera basée sur la durée totale de la carrière (non plus sur les 25 meilleures années), la baisse de la pension sera forte en raison des aléas qui surviendront (chômage, maladie, congé parental, temps partiel…).

Enfin, ce nouveau système ouvrira grande la porte, pour ceux qui en auront la capacité, à des systèmes de capitalisation : les assureurs et autres fonds de pensions se frottent les mains en imaginant les bénéfices qu’ils pourront faire sur le « marché des retraites ». Petit à petit il est à craindre que les retraites ne soient privatisées ce qui accroîtra encore les inégalités, dont les plus fragiles feront les frais.

La refonte complète qui est aujourd’hui lancée conduira au démantèlement complet de notre régime par répartition qui pourtant fait société.

Pour toutes ces raisons, la CFE-CGC appelle tous les salariés à rejoindre la mobilisation interprofessionnelle du 5/12/19 contre la réforme des retraites et à participer aux nombreuses manifestations organisées à travers tout le pays !

 

Rejoignez l'équipe CFE-CGC du Groupe Gfi !