Cela s’est passé en août :

D

 

É

 

C

 

O

 

N

 

N

 

E

 

X

 

I

 

O

 

N

 

!

Type d'évènement

Etablissement

Lieu

Appliquer filtres

04sep10 h 00 minCommission Paritaire de l'UES (Accord de droit Syndical)

04sep10 h 30 minRéunion CSSCT Est

05sep10 h 30 minEvènement annuléRéunion CSSCT Est

11sep9 h 30 minRéunion CSEC

12sep10 h 00 minRéunion CCSCT Gfi Progiciels

17sep9 h 30 minRéunion CSSCT Nord

19sep10 h 00 minRéunion CSSCT Grand Ouest

19sep10 h 30 minRéunion CSSCT Île de France

19sep14 h 00 minRéunion CSE Île de France (Point SSCT)

23sep10 h 30 minRéunion CSSCT Addstones

23sep14 h 00 minRéunion CSE Addstones

24sep9 h 30 minRéunion CSE Nord (Point SSCT)

26sep10 h 30 minRéunion CSE Progiciels (Point SSCT)

26sep10 h 30 minRéunion CSE Est (Point SSCT)

26sep10 h 30 minRéunion CSE Rhône-Alpes (Point Situation Économique)

27sep10 h 00 minRéunion CSE Grand-Ouest (Point SSCT)

Prévisions pour septembre :

4 septembre : réunion extraordinaire de la commission paritaire (Direction/Syndicats) sur le projet d’accord relatif à l’exercice du droit syndical

Alors que le sujet avait été clos de manière très abrupte par la Direction lors de la séance du 23 juillet, nous venons d’apprendre que cette dernière a décidé de convoquer une réunion extraordinaire de la commission, en urgence, le 4 septembre prochain !

Totalement inattendue, cette réunion est la preuve que la Direction a peut-être enfin entendu raison !

En effet, dans le projet de texte qui organise les moyens des délégués syndicaux pour assumer leurs missions auprès des salariés, subsistait une « scorie » de taille : l’interdiction formelle et écrite pour les seuls délégués syndicaux de tout déplacement en voiture dépassant 50km ( !) et/ou 1H30 ( !)…au motif de la sécurité. Ce qui avait

cependant pour conséquences :

  1. d’empêcher les délégués syndicaux d’optimiser leurs déplacements dans les 50 agences réparties sur tout le territoire national et donc les rendre incompatibles avec le nombre limité d’heures de délégation dont ils disposent !

  2. de placer les délégués syndicaux en situation de faute si, par la force des choses, ces limites étaient franchies, avec son cortège d’ennuis potentiellement graves en cas d’accident !

La politique de déplacement en vigueur dans le Groupe Gfi, tout en prenant parfaitement en compte la sécurité des salariés (notamment en priorisant les transports en commun) ne leur impose pas pour autant, lorsque un trajet en voiture doit être effectué, des limites aussi basses et, disons-le franchement, totalement inadaptées à la réalité de terrain !

D’ici à conclure qu’il y aurait discrimination vis-à-vis des délégués syndicaux, il n’y a qu’un pas. La CFE-CGC, en séance, l’avait clairement soupçonné mais la Direction s’était obstinée à maintenir cette clause, contre tout bon sens et sans la moindre argumentation.

Désormais, nous formulons l’espoir que la réunion du 4 septembre, qui n’était pas prévue au calendrier, permettra de faire évoluer le texte sur ce point en adoptant, comme nous en avions fait la proposition en juillet dernier, une formulation plus souple en exacte harmonie avec les consignes imposées à tous les salariés lors de leurs déplacements professionnels.

à suivre

11 septembre : 1ère réunion du CSEC (Comité Social et Economique Central) remplaçant le CCE (Comité Central d’Entreprise)

Le CSEC est une instance-clé car c’est elle qui, présidée par le PDG, sera informée notamment de la stratégie de l’entreprise, de sa situation économique, ainsi que de la politique de la formation, donc de l’évolution des emplois ; tous ces sujets étant désormais absents des réunions des 8 CSE par application des Ordonnances Macron de 2017.