thumbnail of CFE CGC 05 2021

Participation : un retour inattendu mais timide !

Le 30 Avril 2021


Mots-Clés
: Inetum – CFE-CGC – Participation – Risques Psychosociaux (RPS) – Qualité de Vie au Travail (QVT) – Activité Partielle – Comités Salaires – Rémunération variable – Congés – Télétravail – Flex Office – Carte Ticket Restaurant – Prévoyance – Agenda – Contacts

Historique des montants de Participation au titre des résultats de l’UES

2006 : 1,454 K€ dont 1,134 K€ produit par Gfi Informatique et 320 K€ par Gfi Progiciels

2007 : 776 K€

2008 : 468 K€

2009 : 473 K€

2010 : 615 K€

2011 : 486 K€

2012 : 429 K€

2013 : 399 K€

2014 : 141 K€

exclusivement produits par Gfi Progiciels

2015 : 153 K€

2016 : 246 K€

2017 : 738 K€ (70 € en moyenne par salarié)

exclusivement produits par Gfi IP

2018 : 0 K€

2019 : 0 K€

2020 : 431 K€

(40 € en moyenne par salarié, à confirmer)

exclusivement produits par INETUM SW

Quelle surprise !

Alors qu’on ne l’attendait plus, voilà que la Participation fait son retour (très timide) sur la scène d’une année 2020 particulièrement chahutée en raison de la crise économique induite par la gestion de la crise sanitaire : à peine 40€ par salarié de l’UES. Pas de quoi se réjouir. C’est même un montant tellement dérisoire et pitoyable qu’il serait à pleurer.

La Direction, généralement friande de communication positive, n’en a pas fait état, préférant attirer l’attention des salariés sur un concours de décoration d’oeufs de Pâques ou sur les matches de Handball du PSG. C’est dire…

Le dernier versement de Participation remonte à l’exercice 2017 : 70 flamboyants Euros. Ce montant était pourtant promis à une progression certaine comme en témoignent les chiffres globaux ci-contre de 2015-2016-2017.

Hélas, mais ce fut un effet collatéral parfaitement pensé par la Direction qui ne fait rien au hasard, surtout quand il s’agit de partager la valeur créée par l’entreprise avec les salariés qui en sont les artisans, la promesse de trajectoire fut brisée en plein décollage par l’opération de TUP (fusion) de Gfi IP dans Gfi Informatique en 2018. Gfi IP a noyé son résultat dans le déficit fiscal colossal de Gfi Informatique qui disposait par ailleurs d’un résultat opérationnel insuffisant au regard de ses capitaux propres. Bref, autant de paramètres défavorables qui interdisent à la formule de calcul de la Participation pourtant dérogatoire, de produire le moindre kopeck et ce, pour de très, très nombreuses années.

La CFE-CGC avait dénoncé en son temps le rapt de la Participation de 2018 puis de celle de 2019. De fait, la Direction se sert dans la poche des salariés pour financer ses réorganisations capitalistiques : au titre de ces deux années, au moins 2 M€ ont échappé aux salariés de l’UES. Jamais compensés par la moindre prime, qu’elle s’appelle « Macron » ou prime d’Intéressement. Jamais ! Il paraît que l’actionnaire qatari Mannai n’y est pas favorable.

En réalité, le PDG lui-même avait refusé d’examiner le projet d’amélioration de la Participation élaboré par l’ensemble des Organisations Syndicales le 4 juin 2018. Circulez, il n’y a rien à voir !

Parallèlement les attributions gratuites de centaines de milliers d’actions vont bon train : principalement pour le PDG mais aussi pour quelques dizaines de membres de Direction. Ce type d’opérations ne sont pas d’ailleurs pas réellement gratuites et pèsent sur le résultat de l’entreprise qu’elles contribuent à réduire (ex : de plus de 2M€ au titre de 2020). La perspective d’une belle plus-value le moment venu est en ligne de mire.

Et c’est ainsi que de plan stratégique BOOST 2020 en UPSCALE23, le partage de la valeur créée par l’entreprise se fait selon un scénario bien huilé, dans l’entre-soi des décisions du Conseil d’administration au seul profit des dirigeants.

Mais l’Histoire n’a pas dit son dernier mot.

Rejoignez l'équipe CFE-CGC du Groupe Gfi !